Bandeau inférieur

Communes du territoire/St Denis sur Coise/Histoire et Patrimoine

St Denis sur Coise - Histoire et Patrimoine

 

Site officiel :
stdenissurcoise.free.fr
 

Cascade sur la Coise

 

Histoire

 

Le but de Samson, pierre haute de 4-5 m et pesant plusieurs dizaines de tonnes, est visible vers le hameau des Ravières. Il s’agit d’un mégalithe qui aurait été un ancien lieu de culte celtique puis un lieu de réunion chrétienne à partir du II ème siècle.
Saint-Denis possède aussi des vestiges de l’époque romaine : on trouve un chemin pavé, reste d’une ancienne voie romaine, sur les bords de la Coise, à proximité du stade. Au XIII ème siècle, un prieuré qui dépend de l’abbaye de la Chaise-Dieu y est installé. Renaud de Bourbon était en 1478 prieur commendataire de Saint-Denis et de Saint-Médard.

But de Samson

Voie romaine

 

L'église

 

L’édifice actuel remplace une église médiévale dont certains éléments architecturaux et décoratifs ont été réemployés (piscines…). La première pierre fut posée le 23 novembre 1841, par le cardinal de Bonald, évêque de Lyon. Un écusson à la croisée des voûtes de la première travée de la nef, date la fin des travaux en 1842. Cette église possède douze vitraux historiés, ainsi qu’un curieux tableau accroché au-dessus du portail d’entrée. Il serait là en remerciement pour un voeu exaucé. Le carillon actuel comporte 6 cloches dont 5 fondues en 1803, 1826 et 1871 ; la sixième fut fondue en 1937.

Eglise de nos jours

Représentation ancienne

 

Le cimetière

 

Entrée du cimetièreCe cimetière possède un monument, conçu sur le schéma du calvaire, qui sert de sépulture aux prêtres et soeurs de la paroisse. De part et d’autre d’une croix monumentale, il y a deux statues : l’une représente la Vierge à l’Enfant « Marie, reine du clergé et avocate des âmes du purgatoire » ; l’autre représente Saint Joseph, « patron de la bonne mort ». L’entrée du cimetière est surprenante, voire déconcertante, car le cintre du portail porte une tête de mort et deux os se croisant, ainsi qu’une inscription « Aujourd’hui à moi, demain à toi »

 

Les croix

 

Située sur la route de Chazelles, la croix Saint-Denis date de 1531. Le fût rond et cassé en haut porte la statue de Saint-Denis. Ce dernier est représenté tenant sa tête entre ses mains. Le croisillon d’origine a disparu, remplacé aujourd’hui par un croisillon en fer forgé. Cette grande croix a été certainement déplacée ; il semblerait qu’elle provienne du cimetière.
 
Vers le pont de la Coise, au bourg, se trouve une croix en fonte qui n’a pas un socle ordinaire puisque celui-ci est en fait une table d’autel à rebords qui provient probablement de l’église médiévale et date de l’époque romane. Quant à la croix, ses trois bras se terminaient par une fleur de lys mais il n’en reste qu’une.
Située au lieu-dit la Ramarey, la croix des Prisonniers, en bois sur un socle de pierre, a été édifiée par le curé Jean Pravel à l’intention des prisonniers de la guerre de 1939-1945.

Saint-Denis comptait aussi plusieurs moulins le long de la Coise. Le sentier des Moulins permet de vous les faire découvrir.